Commencer le multitabling

Après avoir fait ses gammes et atteint un bon niveau de poker en jouant sur une seule table, il est bon de commencer à multitabler. Comme nous avons déjà pu le voir, le mutitabling vous permettra de gagner plus d’argent en un même temps donné. Dit de cette manière, tout paraît si simple mais vous devrez en fait « apprendre » à jour sur plusieurs tables et croyez moi, au début, cela est vraiment loin d’être chose facile… Nous allons donc voir dans cet article comment bien commencer le multitabling pour que celui vous soit vraiment bénéfique.

Sur combien de tables commencer ?

Si vous n’avez jamais pratiqué le multitabling, ne mettez pas la barre trop haute. Commencez simplement à jouer sur deux tables et voyez si la rapidité du jeu est à votre convenance. Multitabler ne doit pas vous « handicaper » et vous devez donc toujours être capable de suivre tout ce qui se passe, comme vous le faisiez à une seule table.

Au fur et à mesure du temps, vous commencerez à jouer de manière « automatique » et pourrez donc penser à ajouter des tables et donc, passer à 4, 6 , 8 etc…

Une fois le nombre de fenêtres ouvertes trop élevé, n’hésitez pas à utiliser des logiciels de multitabling qui vous seront très utiles lors de ces « folles » sessions de jeu.

A quels buy in commencer ?

Lorsque vous débutez le multitabling, il est parfois judicieux de jouer à des limites plus faibles que vous ne pourriez le faire habituellement. En effet, vous ne savez pas encore si cela va fonctionner et il vous fera mieux effectuer cette « transition » sur des parties à enjeu plus faibles.

Si vous avez du mal à multitabler au départ, vous limiterez les dégâts et ne ferez donc pas trop mal à votre bankroll.

Si dans le sens inverse, tout se passe pour le mieux, revenez alors à vos limites habituelles et regardez votre capital de jeu grimper en flèche 🙂

Pour terminer sérieusement, le multitabling peut être très rentable mais comme tout, celui ci s’apprend et se travail avec le temps 😉

Partagez l'info

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *