Differentes stratégies de mises

Differentes stratégies de mises

Savoir miser au poker correspond à une stratégie. Préflop miser permet de faire coucher certains de vos adversaires ou d’empocher les blinds.

 

La mise d’évaluation

Je vois parfois certains joueurs en début de partie relancer de 20 alors que les blinds sont de 10/20 et qu’il y a deja 5 joueurs dans le coup.

Cela ne sert à rien car même avec pair d’as à 6 les chances de gain sont en dessous de 50%. Une relance correct correspond à trois fois la bigblind, sur le net en début de partie pour n’avoir q’un, voir deux joueurs qui suivent il est préférable de relancer à quatre fois la bigblind. Ainsi vous avez une visibilité sur la force de votre adversaire en étant coller ou relancer.

Miser au Flop

Dans la plupart des cas si vous n’avez rien, checkez et couchez vous. La mise de continuation dans le cas ou vous avez une main forte et que le flop ne vous a pas aider ni votre adversaire (vous pensez) dans ce cas une mise de moitié peu vous permettre de gagner le coup. Dans le cas ou vous avez un jeu intermédiaire (une paire par exemple)vous effectuer une mise d’évaluation qui peu correspondre à un quart ou un tiers du pot, cela vous permet de voir si vous êtes relancer ou éventuellement améliorer votre main au turn.

Dans le cas ou vous avez une trés belle main vous pouvez effectuer une mise de valorisation, celle si est valable si plusieurs joueurs sont impliqués. Un, voir deux joueurs peuvent suivre et vous optimiser vos gains en minimisant l’accident backdoor. Cette mise est un équilibre pour être payé mais surtout pas par tous, elle peut correspondre à la moitié du pot. Si vous n’etes que deux vous pouvez checker pour que votre adversaire touche un jeu ou si vous le savez servi mais perdant vous pouvez miser gros de manière a ce qu’il pense que vous arracher le coup.

La mise aprés le flop doit vous permettre d’optimiser vos gains ou de restreindre vos pertes.

Si vous penser avoir la meilleur main mais que voulez assurer le pot mieux vaut miser au 3/4 du pot, voir a sa hauteur. Le cas se présente souvent lors d’une grosse pair (JJ) contre AS R. Les mises importantes préflop permettent d’envisager le cas. En cas de petite carte au flop le JJ doit gagner le coup sans voir le turn, si AS R mise JJ doit effectuer une grosse relance, dans le cas au JJ mise il doit effectuer une grosse mise pour éviter l’accident.

Le slowplay

Ce cas est particulier à mon sens je ne l’utilise que trés rarement. Beaucoup de joueurs dise ne pas avoir de chance parce qu’il sous joue leurs mains constamment. Ce cas correspond lorsque votre main est trés forte et que vous ne misez pas ou trés peu. Pour ma part j’adopte cette tactique que si je n’ai qu’un voir deux adversaires et que je pense avoir au moins 90% de chance de gagner le coup. il y a tellement de joueurs qui ne relance pas ou trés peu avec paire d’as et continu a sous jouer au flop et HOP L’ACCIDENT, l’adversaire a touché un brelan de 4 à la river.

La mise de blocage

Cette technique avancé doit correspondre à certains cas de figure pour avoir un sens. Si vos adversaires s’apercoivent que vous le faite souvent vous serez relancer ce qui n’est pas le but ici. En effet cette mise doit vous permettre de toucher votre jeu ou d’aller à l’abattage sans trop endommager votre stack. Cette petite mise est inférieur au mise précédemment évoqué mais ne doit pas non plus etre trop petite, trouvez l’équilibre. Elle permet de bloquer votre adversaire, lui faire craindre que vous lui tendez un piège, ainsi il se contente de payer. Le turn et la river vous couterons ainsi moins cher que si vous le laissez miser. Le but étant de dépenser moins si vous pensez que votre adversaire va checkez, abstenez vous.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>