Inciter l’adversaire à bluffer

Nous avons déjà pu voir dans quelques articles précédents les différentes manières d’effectuer un bon bluff et quelles sont les caractéristiques principales pour que celui ci fonctionne comme prévu. Nous allons aujourd’hui aborder les choses de manière différentes et nous allons voir comment inciter l’adversaire à bluffer pour lui sous tirer un maximum d’argent.

Dans un premier temps, nous verrons quelles sont les meilleures situations propices à ce genre de mouvement pour nous feront ensuite une un petit récapitulatif des différents joueurs capables de se faire prendre au piège 😉

Quelques situations :

La première situation évident où vous aimeriez vous faire bluffer est bien sûr lorsque vous possédez un jeu tout simplement énorme. Dans cette situation, plusieurs possibilités assez basiques s’offrent à vous. Dans un premiers temps, vous pouvez checker chaque street si vous sentez que votre adversaire est capable d’aller jusqu’au bout de sa manoeuvre. Vous vous contenterez donc de payer simplement à chacune de ses mises, ce qui pourra lui faire penser à un tirage par exemple si celui ci est évidemment présent sur le board 😉

Dans un autre cas, vous pourrez le relancer assez faiblement lui laissant ainsi la place pour envoyer l’intégralité de son tapis en 4bet…
Imaginons que vous soyez tout simplement max sur le flop mais que celui ci offre quelques tirages possibles. Votre adversaire mise. Si vos profondeur de tapis le permette, en effectuant en min raise, vous pourrez dans certaines situations le pousser à envoyer la totalité de ses jetons 🙂

Adversaires « types »

Il est assez évident que pour inciter un adversaire à bluffer, il faudra mieux pour vous que celui ci soit assez agressif et soit capable d’aller assez loin dans ses mises de continuations. Pour effectuer cette manoeuvre, il vous faudra donc, comme pour tout autre moove, sélectionner vos cibles et bien savoir à qui vous avez à faire. Théoriquement, plus votre adversaire et agressif et bluffeur, et plus il vous sera facile de réussir à lui prendre un max de jetons.

A contrario, un adversaire très tight ou du moins méfiant, continuera rarement à s’embarquer après avoir était payé une première fois. Il vous faudra donc dans ce cas trouver une autre solution pour lui prendre des jetons et rentabiliser votre main 😉

Inciter l’adversaire à bluffer n’est pas chose facile en générale et il vous faudra parfaitement contrôler la situation. Vous ne pouvez pas vous permettre d’abuser du floating, cela risquerait de vous faire perdre énormément de value sur le long terme 😉

Partagez l'info

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *