Internet un tremplin pour le succès ???

Internet un tremplin pour le succès dans le monde du poker ?

Succès oh succès…

Bon d’accord, c’est vrai le poker en ligne fait une ascension fulgurante, il offre de plus en plus de salles, de plus en plus de bonus de poker, de plus en plus de satellites…
« Le grand prix du succès est tout d’abord décerné à….(roulement de tambour) : aux propriétaires des salles de poker en ligne bien sûr »

Nous concernant, nous les accros (ou pas) du net ; l’horizon du gain énorme, d’un EPT, ou d’une carrière de joueurs professionnel de poker ne doit pas s’apparenter à un mirage.

Bien sur l’appât du gain est tentant, des exemples de réussite se présentent a nous. P.Antonius ou « Elky »sont les plus flagrants mais il y a aussi un tas d’anonyme qui aime le beurre avec les épinards.

Le succès, il peut être dans un premier temps synonyme de divertissement, d’apprentissage. Pour cela, les sites de poker en ligne nous proposent un large éventail de salles, de buy-in et de satellites. Profiter de ce qui s’offre à nous nécessite tout d’abords de considérer le jeu de poker en ligne comme un loisir, ainsi lui attribuer un temps imparti et surtout un budget adapté.

La vigilance concernant ces deux facteurs contribueront à la réussite, ou au moins à ne pas tomber dans les travers de l’addiction et du jeu compulsif. La gestion de votre bankroll est déterminante, ainsi on considère qu’il est raisonnable de jouer 1/20 de celui-ci dans une session de jeu.

Comment bien gérer une Bankroll ?

Pour se constituer une bankroll, il est préférable de déposer en une fois ( par mois ou par semaine ), le budget attribué. Plusieurs dépôts dans la même journée sont souvent synonymes de mauvaise gestion du jeu.
La gestion de sa bankroll s’apparente à la gestion de son stack. Choisir d’entrer dans un coup ou dans une table (cash ou tournoi) ne doit pas être une décision prise de manière hâtive.

Jouer trop de main ou rester scotché à son ordi peut s’avérer dangereux. Même si le poker permet à des débutants de se qualifier et voir même de gagner des grands tournois, la clé d’un éventuel succès est certainement, je le répète, dans l’apprentissage.

Ceci dit je vous donne rendez vous à la table finale du Main Event 😉 ou à un de ses satellites.

Patrick Antonius (sur Full Tilt) : Ce jeune finlandais de 28 ans à commencé sur le net, il en est toujours la terreur. Il maîtrise toutes les variantes du poker. Principalement joueur de cash, son palmarès en tournoi n’en est pas moins impressionnant.

Bertrand Grospellier dit « Elky »(sur Pokerstar) : Français de 27 ans, ancien pro-gamer, principalement de joueur de tournoi, il s’est qualifié sur internet a plusieurs reprises pour le World Séries Of Poker et a gagné le Pokerstar Caribbean Adventure aux Bahamas et la maudite somme de 2 000 000 de dollars.

Et si savoir gérer son jeu au poker était aussi complexe que gérer sa vie ? La réponse peut etre lors d’un tournoi ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *