La psychologie au poker

Pour beaucoup de joueurs amateurs, le poker ne reste qu’un simple jeu de cartes… Mais les « pros » sont tous d’accord sur le fait que l’on ne joue pas les cartes mais vraiment le « joueur » en lui même ! Si l’on prend donc ce principe, la psychologie dans ce jeu à vraiment une place plus que primordiale

1 / Une certaine force mentale

Le terme « psychologie » au poker est vraiment quelque chose de très vague. Cela peut passer par une maitrise de soi, une lecture adverse ou encore une capacité de manipulation quelconque. Nous allons donc aujourd’hui aborder simplement cet aspect à commencer par la force mentale du joueur.

Tout d’abord, un bon joueur de poker doit être capable de rester lucide quelque soit la situation dans laquelle il se trouve. En jouant régulièrement, vous aurez des périodes plus ou moins difficiles et il faudra bien sûr être capable de les surmonter. Même si le poker reste en jeu de stratégie et de psychologie, vous ne pouvez en aucun cas en maitriser tout les aspects. Il faudra donc, en cas de pertes successives ou autres points négatifs, être capable de rester fort mentalement.

Ensuite, sans parler de « période » de malchance, comme tout joueur de poker vous prendrez obligatoirement de nombreux « bad beats », vous savez, c’est fameuses quintes miraculeuses que votre adversaire touchent sur la river ? Et la est bien souvent toute la maîtrise de soi… Nous aurons l’occasion de revenir sur le « tilt » d’ici quelques temps mais il me semble bon d’en aborder les bases dès maintenant. En effet, après un mauvais coup, beaucoup de joueurs ne pratiquent plus leur meilleur poker, et j’avoue que cela est parfois assez difficile… Vous devez donc, dans une situation comme celle ci, être capable de rester très calme et de garder le contrôle de vous même. Oublier ce qui viens de se passer est bien sûr la meilleure chose à faire même si elle est loin d’être évidente ! La gestion de vos émotion est vraiment quelque chose de fondamentale, croyez moi !

2 / Lecture et manipulation

L’aspect psychologique du poker passe aussi par une bonne lecture de vos adversaires et une capacité de manipulations en tout genre… En effet, une bonne décision passe par une bonne analyse de la situation et de la typologie adverse voir les différents styles de joueur. En connaissant le profil de votre adversaire du jour, vous allez donc être capable de plus ou moins étudier ses différentes actions dans le but de prendre la meilleure décision possible.

Il vous faut donc à tout moment savoir contre qui vous jouez et agir en conséquence !

Dans un deuxième temps, le poker est aussi bel et bien un jeu de tromperie et de manipulation. Pour parvenir à vos fins, il faudra par exemple donner de nombreuses informations telles qu’elles soient à vos adversaires. Et dans le sens inverse, vous devez être capable d’interpréter tout signe ou tout tell de la meilleure des façons pour pouvoir vous en servir dans les coups à venir… Peut être pas si évident à comprendre mais nous reviendrons bien sûr plus en détails sur ce domaine de l »‘information ».

Partagez l'info

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *