La stratégie bigstack

Au poker, et plus particulièrement en cash game, plusieurs approches de jeu existent et vous pourrez choisir de rentrer à la table avec un tapis plus ou moins important. Dans certaines situations, il sera parfois judicieux d’entrer avec peu d’argent mais vous pourrez dans d’autre cas opter pour la stratégie du « bigstack ». Nous allons donc tout d’abord voir dans cet article en quoi consiste vraiment cette stratégie puis nous sortiront ensuite les avantages et les inconvénients 😉

Qu’est ce que la stratégie du « bigstack » ?

Par définition, la stratégie du « bigstack » ou du « gros tapis » en français, consiste à entrer à une table de cash game avec une somme quasi max, soit généralement 100BB. Avec un tapis si gros, vous couvrirez généralement vos adversaires (mise à part ceux ayant montés beaucoup de jetons) et pourrez donc leur faire peur en les agressant un maximum.

Si vous vous retrouvez à tapis avec la meilleure main, vous pourrez ainsi en tirer totalement profit puisque l’intégralité des jetons de votre opposant vous reviendra, ce qui ne serait pas le cas si vous aviez cavé au minimum…

Même si cette approche paraît intéressante et qu’elle possède ce gros avantages, quelques points sont tout de même difficiles à gérer et vous devrez vraiment maîtriser cette stratégie.

Avantages et inconvénients

Comme nous avons pu le voir dans le premier paragraphe, les gros avantages de cette stratégie sont que vous pourrez être plus agressifs et que vous aurez la possibilité de remporter gros (doubler votre gros tapis) en cas de rencontre gagnante.

Néanmoins, il est tout aussi logique que si vous perdez un gros coup, cela vous coûtera beaucoup plus chère que si vous n’aviez caver qu’au minimum par exemple. Avec un gros tapis, vos adversaires ont conscience que vous aurez tendance à payer plus de tirages ou encore, que vous tentez plus de bluff et de vols que vous ne l’auriez fait avec un stack moyen.

Les autres joueurs savent qu’il pourront eux aussi « doubler » sur vous et pourrez donc servir de « pigeon » de la table si vous jouez un mauvais poker.

Arriver avec un bigstack à la table est donc une bonne stratégie à adopter mais encore faut il la maîtriser… Veillez donc toujours à profiter de cet avantage et à ne pas « renflouer » vos adversaires 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *