Les différentes styles de joueurs au poker

Connaitre votre adversaire est un des atouts indispensables afin d’améliorer son propre jeu… Chaque joueur a un profil, une façon spécifique de joueur et donc des habitudes. Savoir l’analyser vous permet d’ajuster le montant de vos relances, de prendre quelconque décision. Voici une petite présentations des différents styles de joueurs que vous pourrez rencontrer à table.

Tout d’abord on peut distinguer quatre grandes catégories en ce qui concerne le type de joueur :

Passif : Le joueur passif n’attaque quasiment jamais de coup, il se contente de suivre quelques relances mais ne le fait presque jamais de sa propre initiative.

Agressif : Il aime dominer la table et ses « sujets » 😉 , il relance de manière régulière et impose son rythme à la table

Serré : Un joueur serré sélectionne très minutieusement des mains de départs, il n’entre jamais dans un coup avec des « poubelles ».

Large : Entre dans beaucoup de coups, aime payer de nombreuses relances même pour parfois chercher des tirages plus qu’imprévisibles …

Pour définir le profil d’un joueur de poker on associe souvent deux des termes précédents :

Large passif : Ce type de joueur joue donc beaucoup de mains et ne prend presque jamais l’initiative de relancer , quelques unes de ces personnes tiennent si bien leur rôles qu’elles sont surnommées des « Calling station » ( Machine a suivre ). Le bluff avec ce genre de joueur n’est donc pas une arme à utiliser. Des grands noms du poker en ont fait l’expérience. Ce joueur ne risque pas vraiment de vous mettre en danger dût a son manque d’agressivité mais peut être plus que redoutable lorsque qu’il touche l’une de ses fameuse carte salvatrice et qu’il obtient son tirage.

Large agressif : Le joueur large agressif rentre dans un nombre de coups très élevé et le plus souvent avec des mains marginales ! Il aime relancer pré flop et ne pas avoir à batailler avec ses adversaires directs. Quand c’est le cas, il utilise beaucoup les « continuation-bet »*(1) a la sortie du flop quelque soit son jeu en main. Ce joueur parait redoutable, mais il va se détruire tout seul au fil du tournoi. Optez donc pour un « slowplay »*(2) classique et ce fameux « Check-raise »*(3). Vous serez surpris de voir la valeur de ses cartes à l’abattage …

Serré Passif : Un joueur serré passif sélectionne avec précaution toute ses mains de départ et ne reste dans le coup poste flop que s’il a « touché » quelques choses . Il ne s’aventure pas dans des tirages douteux et ne risque vraiment ses jetons que si il pense avoir la main gagnante. Ce joueur est donc très lisible, facilement bluffable puisqu’il jettera sa main si il n’a pas la moindre combinaison. Il est donc très difficile de lui « voler » une partie de ses jetons et reste donc un joueur pénible pour vous…

Serré agressif : Ce style de joueur est très redoutable ! Il sélectionne ses mains mais n’hésite pas a attaquer le coup une fois les trois cartes du flop distribuées, il reste malgré tout lisible car il misera le plus souvent assez fort lorsqu’il aura touché la moindre paire . Il prend beaucoup d’initiatives et n’a pas peur de risquer une grosse partie de son tapis à certains instants du jeu. La meilleur riposte a ce type de joueur est donc bien évidemment la sur-relance mais évitez avec une main médiocre … Attendez les nuts *(4) et il sera surpris … 😉

Même si il est parfois facile de déterminer le style d’un joueur , les meilleurs d’entres eux s’adaptent une fois à table et peuvent varier leur jeu en fonction des conditions qui les entourent 😉

*(1) Continuation Bet : Lorsqu’un joueur ayant relancé préflop continue à miser sur le flop , on dit qu’il effectue en  » continuation bet  » (ou mise de continuation)

*(2) Slowplay : Sous jouer une main.

*(3) Check-Raise : Comme son nom l’indique , un check raise détermine simplement l’action de checker puis de relancer après une mise adverse.

*(4) Nuts : Le jeu max

PS : L’importance de ce cours n’est bien sur pas de reternir ces petits termes techniques , nous aurons l’occasion d’y revenir par la suite à plusieurs reprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *