Les différents degrès des « tells » au poker

Nous avons vu il y à maintenant plusieurs mois l’importance des tells au poker . Rappelons brièvement qu’un tell est une information que vous donne volontairement ou non votre adversaire. Ceux ci sont vraiment parfois utiles pour déceler une faiblesse ou au contraire une force chez les autre joueurs . Mais il existe plusieurs degrés d’information … L’information que vous percevez chez un autre joueur est elle vraiment celle qu’il veut vous donner … ?

cerveau

Le 1er degrés :

On peut appeler un tell de 1er degrés une information que vous donne réellement l’adversaire . C’est à dire que l’info que vous captez est vraiment le reflet de ce qu’il ressent ou vous donne tout simplement de réels indices sur la valeur de sa main . Ce genre de tell est dans la plupart du temps donné par des débutants . Par exemple , votre adversaire du jour se cale dans le fond de sa chaise lorsqu’il à une forte main ou ses mains se mettent à trembler lorsqu’il bluff . Ces gestes sont totalement involontaires , il ne les contrôles pas et vous devez donc interpréter l’information telle qu’elle vous est donnée .

Le 2e degrés :

Le 2e degrés est fréquemment utilisé au poker . Beaucoup de joueurs réagissent de manière embarrassée quand ils ont une main très forte . Ils jettent leurs jetons sur la table comme si cela les gênaient vraiment de miser … D’autre joueurs grossiers vont soupirer en relançant par exemple … L’adversaire tente de vous tromper et de vous donner une fausse information . Vous devez donc dans ce cas traiter ces donnés et réfléchir à ce qu’il veut vous faire croire . Ce genre de geste ne fonctionne pas contre des joueurs d’un certains niveau… Trop de cinéma tue le cinéma 🙂

Le 3e degrés :

Bon , ça commence à devenir compliqué … 🙂 Quand vous regardez le poker à la télé , le WPT par exemple , le 3e degré est souvent utilisé . Imaginons que vous ayez une très bonne main et que vous voulez être payé . Vous savez que votre adversaire est un bon joueur qui ne prendra pas tout ce que vous dites à la lettre . Il hésite et vous lui dites :  » Tu peux me payer , pas de souci …  » . Celui ci pourra penser que vous utilisez cette phrase pour ne pas être suivi et vous payera instantanément . Bingo ! 🙂 En gros, vous lui donnez une vrai information qu’il interprétera dans le sens contraire … Tout un art 😉

Ok , parfois peu évident mais donner de fausses informations est essentiel pour dominer votre adversaire au poker 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *