Les différents « levels » au poker

Dans l’apprentissage du poker, différents « niveau » existent et il vous sera donc possible grâce à eux de vous situer et de savoir où vous en êtes vraiment. Nous allons donc voir dans cet article quelles compétences sont associées à tel ou tel level et quelles sont donc les qualités principales requises pour atteindre les sommets ! 🙂

Les différents niveau :

En théorie, nous pouvons compter au total quatre niveaux :

Niveau 0 : Comme vous vous en doutez probablement, ce premier niveau est celui du joueur débutant, se lançant dans le poker. Nous considérerons néanmoins qu’avec un level 0, vous serez en connaissances des combinaisons, des règles de base (blinds, notions de position). Vous serez aussi capable de différencier tournoi cash game ou encore sitn’go. 😉

Niveau 1 : Même si quatre niveaux existent au total, celui si demandera déjà une certaine maîtrise du jeu. Vous devrez en effet être capable de classer et sélectionner vos mains de départ, d’avoir quelques notions de bluff ou encore connaître les stratégies de base à chaque tour d’enchère, mais ce n’est pas tout… Pour être considéré comme un joueur confirmé ( niveau1) , il vous faudra aussi posséder les bases mathématiques. Nous entendons par là que vous serez capable de calculer le nombre d’outs, les différentes « côtes » ainsi que connaître statistiques et probabilités 😉

Niveau 2 : Un joueur considéré comme « niveau 2 » aura déjà un très bon niveau de poker. Il aura déjà de nombreuses expériences de jeu et appliquera des stratégies avancées. Les « oak bluff », « blocking bet » ou encore « floating » feront partie de son vocabulaire et saura évidemment mettre en application le tout une fois assis à la table. Avec ce niveau, vous aurez aussi quelques connaissances en « psychologie » et aurez déjà le réflexe de dénicher les « tells » adverses.

Niveau 3 : Pour simplifier la chose, seuls certains professionnels possèdent ce niveau de jeu. Bien au delà de la « technique » pure et de la stratégie. Ces joueurs sont capable d’adapter leur jeu à la perfection selon leurs adversaires et la partie dans laquelle ils se trouvent. Les manipulations en tout genre ne sont qu’habitudes et un « niveau 3 » fera preuve de créativité dans sa vision du jeu.

Ces niveaux pourront donc vous aider à vous situer dans votre apprentissage mais n’oubliez pas que tout cela reste très « global » et théorique. Sachez donc utiliser ces classifications à bon escient sans pour autant en faire une « ligne de conduite ». 🙂

Partagez l'info

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *