Les mains au poker les cotes tilt et bluff !

RECONNAITRE UNE BONNE MAIN

Avant tout, il faut éviter de jouer toutes les mains, c’est peu probable que vous ayez toujours de bonne cartes.
• Il ne faut pas être guider par ses émotions, essayez de réduire vos épisodes de tilt.
• Il est vraiment peu recommandé de jouer en ignorant la cote du pot.

Les mains avec lesquelles relancer sont :
As-As ;Roi-Roi ;Reine-Reine ; As-Roi ;Valet-Valet; ;As-Reine ; 10-10
Les mains avec lesquelles suivre sont :
As-Valet;Roi-Reine ;Reine-Valet ;Valet-10 ; 10-9 (de la même couleur) ; 9-9 ; 8-8 ;7-7 ; As-X (de la même couleur)

Comment calculer une côte ?

Bien sur sur un coup c’est le facteur chance qui va intervenir , mais au poker ce sont des centaines de coups voir des milliers que nous jouons. Pour avoir une stratégie gagnante à moyen et long terme on a la possibilité de mettre toutes les chances de son coté en utilisant les probabilités et les côtes des pots.
J’en vois déjà qui grimacent en lisant le terme probabilités . N’ayez pas peur ce n’est pas grand chose.

Les Côtes

La côte est une estimation de chance de victoire en opposant directement les chances favorables et défavorables. Vous avez X chances de gagner contre Y chance de perdre . Une cote de 4 contre 1 s’écrit 4:1. Le premier chiffre est le cas défavorable et le second le cas favorable, et le total le nombre de coups . C’est à dire que sur 5 coups vous allez perdre 4 fois pour gagner 1 fois. Il faut donc pour être gagnant que la fois ou vous gagnez , vous gagnez nettement plus que ce que vous avez dépensé lors de vos tentatives.

Les probabilités :

En gros c’est le pourcentage de chance que l’on a d’améliorer sa main.Des tableaux à ce sujet existent des sites … Ils sont simples et pas difficiles à retenir. Elles peuvent s’exprimer sous formes de pourcentage, ou sous forme de fraction ou de côtes

Exemple:
Vous avez 2 coeurs en main . Le flop dévoile 2 coeurs et un trèfle . Quel est le pourcentage de chances que nous avons de tirer un coeur à la turn ? C’est la qu’intervient la notion donc d’outs . L’out et la carte qui vous convient en l’occurrence ici le coeur . Sachant que vous avez 13 cartes dans une couleur, vous avez donc 9 outs en votre faveur. Combien reste t-il de cartes que vous ne connaissez pas 52 – 5 soit 47 .
Vous avez 9 : 47 =0,19 ou 19 % de chances d’améliorer votre main.
En côte 38:9 ou en gros du 4 contre 1

Pour les personnes fachés avec le calcul mental il y a un calcul plus simple qui n’est pas loin de la vérité .
Vous prenez votre nombre d’outs et vous le multipliez par 2 et vous rajoutez 2 … pour avoir un calcul acceptable !!! et pour le tirage turn et river par 4 pour un tirage Turn + River pour obtenir le % de chance.
Ici 9 outs soit 19 % pour la turn et 36 % pour la turn + river; vous voyez que vous êtes pas loin …

Les côtes du pot

Vous êtes de petite blind 10 € avec une grosse blind de 20 € . Un adversaire relance à 40 euros, devez vous suivre ?
Total du pot 10 + 20 + 40 = 70
Pour ramasser 70 vous devez miser 30 donc le calcul de la cote donne 70:30= 2,33:1 ce qui veut dire que quand je gagne je gagne 2,33 fois ma mise

Conclusion: Pour savoir si vous devez jouer vous devez comparer la cote du pot avec votre cote d’amélioration de jeu
Si la cote du pot est supérieure à votre cote de reussite : cela veut dire que vous serez largement gagnant sur le long terme
Si la cote du pot est égale à votre cote de réussite : les résultats s’équilibreront
Si la cote du pot est inférieur à votre cote de réussite : laisser tomber le poker car à long terme vous serez perdant sur ce genre de coup

Exemple : Le pot est de 120 ..
Votre main :dame + Valet, le flop montre :A ,R ,8
la petite et la big blind checkent, vous relancez à 60 et derriere vous on relance à 120 . les autres joueurs fold, Que faites vous ?
Calcul des chances : on soupconne que le joueur qui a relancer à 120 detient un as , donc une dame ou un valet ne vous aideront pas à gagner ce coup .
Les outs: 4 rois et 4 huit soit 8 outs qui donne environ 8 x 4 = 32 % de chances de s’ameliorer a la turn et river ou bien ici turn+ river une cote de 2,2:1
Côtes du pot Vous devez rajouter 60 pour un pot de 120 + 60 + 120 =300 soit 300:60=4,28:1
Bien sur il faut jouer, sur ce genre de coup vous serez trés largement gagnant à long terme

A vous de calculer à partir de quel montant de relance on doit folder ce coup …

La côte implicite:

Bien que votre % d’amélioration de votre main soit quelquefois supérieur à celle du pot, on peut aisément concevoir que l’on peut extrapoler sur le pot final. C’est à dire qu’il faut rajouter au pot dans votre calcul la somme que vous pouvez soutirer si vous monter vos cartes. Ce calcul est délicat, car il dépend de la profondeur de tapis de votre adversaire ainsi que de son style de jeu. On parle alors là de côte implicite car on ne prend pas en compte le pot actuel mais le pot final, ce qui dans certains cas peut être trés intéressant.

bon !! est-ce bien clair pour tout le monde !!! allez ne desespérez pas !! je vous assure cela va vienir et lorsque vous y arriverez : vous gagnerez sur le long terme et c’est bien là le but de tout joueurs qui veut gagner au Poker … Ces calculs deviendront pour vous comme une 2 Eme nature a la table .

ETRE EN PLEIN TILT

Au Poker, si vous laissez vos émotions prendre le dessus sur votre manière de jouer, vous êtes en tilt. Cela arrive généralement lorsque vous êtes sur le point de perdre une main.

Pour éviter que cela se produise (et donne des informations sur votre jeu aux adversaires) il faut être concentré dans la partie, car tout est une question de logique au poker. Si malgré tout vous restez en tilt, faites une pause et allez vous changer les idées un instant pour revenir plus serein à votre table, et reprendre le jeu du bon pied.
Rappelez-vous qu’il est important de profiter de votre position au Poker et d’être conscient des informations que vous pourriez donner à vos adversaires tout le temps.

BLUFFER MAIS SAVOIR AUSSI ABANDONNER LE COUP :

Ce qu’il faut éviter avant tout c’est de bluffer quand vous avez une mauvaise main, c’est inutile. Vous risquez juste de perdre de l’argent. Par contre le slowplaying peut être payant.

Si vous avez une très bonne main au flop, il vaut mieux miser petit ou checker au flop pour donner l’impression que votre main est faible et ne pas perdre de joueurs en route (qui pourraient apporter encore plus d’argent au pot).

Lorsque la river sort, vous relancez, pour que le pot augmente, puis checkez au turn, les autres adversaires penseront que la carte que vous attendiez n’est pas sortie, et donc que votre jeu n’est pas si fort que ca, voir même que vous n’avez rien du tout en main.

Partagez l'info

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *