Ne pas être « victime » d’un coup

Au poker,comme dans de nombreuses discipline, il vaut mieux être dans la situation de celui qui « attaque » que dans celle de celui qui « défend ». Nous allons donc voir à travers cet article pourquoi ne faut il pas être « victime » lors d’un coup de poker. Nous verrons dans un premier temps que signifie vraiment le terme de « victime » dans ce contexte puis nous rentrerons ensuite vraiment dans le sujet en expliquant pourquoi cette situation nous est fortement défavorable.

Qu’est ce qu’être « victime » au poker ?

Au poker, quand on utilise le terme de « victime », on entends par la que vous subirez le coup du début à la fin. Cela veut dire qu’avant même le flop, et jusqu’à ce que le coup se termine, vous n’avez jamais pris les devants et vous êtes contentez de simplement payer les mises de l’adversaire.

Vous êtes donc toujours resté la personne « agressée » et avez donc eu un comportement pour le moins « passif ». Nous allons voir maintenant en quoi cela vous êtes il

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *