Pousser l’adversaire au bluff

Nous allons aujourd’hui nous consacrer à un article un peu particulier et surtout vraiment réservé aux débutant ou aux joueurs n’ayant que quelques heures de jeu à leur actif! De nombreuses « notions » de poker peuvent s’appliquer différemment en fonction du niveau de la table et de la force de vos adversaire du jour ! Dans cet article, nous allons essayer de voir quelle stratégie adopter pour convaincre votre adversaire à miser et à vous bluffer quand vous possédez une main vraiment très forte !

Checker et laisser venir :

L’une des stratégie les plus simplistes serait en effet de checker simplement votre gros jeu et ainsi laisser votre adversaire miser. Cette technique de jeu peu être très intéressante mais seulement à un niveau assez faible et aux tables de débutants. Vous serez ici au simple « deuxième degré » et checkez votre monstre. Prenons une situation assez simple : Imaginons que vous ne vous retrouviez qu’à deux joueurs sur un flop à trois piques et que vous en possédez deux dont l’as ! Vous avez donc les « nuts » en main et décidez de checker. Comme prévu votre adversaire mise et vous vous contentez de caller…

Vous pourrez donc réitérer cette action à la sortie du turn et votre adversaire continuera généralement à lancer les hostilités ! Il se jettera tout seul dans la « geule du loup » et n’aurez donc simplement qu‘à payer tout au long du coup

Petite Exception

L’exception concerne en fait le jeu à la river ! En effet, après avoir check/call deux mises sur le flop et sur le turn, il sera difficile d’en effectuer une troisième fois à la river ! En checkant sur cette dernière cartes, beaucoup de joueurs lâcheront complétement l’affaire et arrêteront leur bluff ! Sauf si vous êtes dans la quasi certitude que votre adversaire continuera à miser, effectuez vous même une mise de valorisation et vous serez peut être payé par une petite main transformée en bluff…

Il est donc parfois intelligent d’arrêter de checker sur la river et d’ouvrir premier de parole avec une main énorme. En continuant de checker, vous ne prendrez généralement plus rien à votre adversaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *