Savoir miser au poker

Une mise au poker, telle qu’elle soit n’est en aucun cas quelque chose d’aléatoire. Elle à toujours un but bien précis et doit donc être effectuée avec la plus grande précision ! C’est peut être la chose la plus importante au poker ! Voyons cela d’un peu plus près…

Pourquoi misez vous ?

Si l’on prend vraiment le principe de base, une mise n’a en fait que deux buts concrets :

1 / Vous avez une main vraiment bonne, que vous jugez plus forte que celle de votre adversaire. Dans ce cas, le but principal de votre mise est bien évidemment de lui soutirer un maximum de jetons.

2 / Vous n’avez pas de main faite, vous êtes en l’attente de tirage ou alors vous n’avez tout simplement rien. Dans ce cas on pourra dire que vous êtes en bluff ou en semi-bluff. Le but sera donc ici de faire coucher votre adversaire.

En suivant cette vision des choses, vous êtes dans les deux cas en train de faire commettre une erreur à votre adversaire. Dans un premier temps, vous avez une main meilleure que la sienne et il perds donc de précieux jetons en vous les donnant. Ou alors, il possède bel et bien la meilleure main mais la jette à la défausse, il aurait pu ramasser le pot mais avez réussi à l’en dissuader !

Vous ne devez donc jamais perdre de vue votre objectif, réfléchissez toujours à cette question  » Quelle est vraiment le but de ma mise ?  »

Comment et combien miser ?

Pour mieux comprendre le principe, imaginons que vous possédiez une main avec une réelle force et qui ne peut quasiment pas être battue. Le flop est donc sorti, c’est à votre tour de parler et personne n’a encore ouvert les enchères. Viens alors la question de  » combien dois-je miser pour rentabiliser ma main ? « . Et oui, le but est ici de faire un profit maximum !

Beaucoup de joueurs débutants misent trop en espérant se faire payer, cela peut fonctionner mais ne misons pas sur la chance… Pour en revenir aux faits donc, en misant trop fortement, vous n’aurez généralement pas d’adversaire et prendrez donc le maigre tas de jetons au milieu de la table.

En revanche, en misant trop faiblement, vous risquez de faire rentrer trop de joueurs dans le coup et donc de, de leurs faire tirer des cartes. Or, vous devez impérativement limiter le nombre d’adversaire, cela ne ferez que compliquer la suite des événements…

Il vous faudra donc trouver une mise ni trop forte, ni trop faible afin de rentabiliser votre main le mieux possible. On appellera ce juste milieu  » le profit maximum  » .

Nous avons pris l’exemple d’une main forte mais cela n’a en fait pas vraiment d’importance … La réelle question n’est pas la valeur de votre main mais ce que vous voulez en faire !

Avec une bonne lecture et analyse de la situation, vous pourrez miser en conséquence et  » manipuler votre adversaire  » en lui faisant commettre l’erreur de payer où au contraire, celle de lui faire jeter sa main.

Partagez l'info

Share on Google+Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *