Stratégie au flop: Le slowplay

En jouant depuis quelques temps, vous avez déja certainement entendu parler du « slowplay » ! En effet cette action est très souvent utilisée autour d’une table et vous permettra très souvent de piéger vos adversaire…

Qu’est ce que le slowplay ?

Par définition, le slowplay désigne l‘action de « sous-jouer » une main qui possède une réelle force. Dans de nombreux cas, vous aurez une main vraiment forte à la sortie du flop et vous pensez que miser fera sans aucun doute fuir vos adversaires… Dans ce cas, il sera donc préférable de checker ou d’effectuer une « sous » mise pour garder quelques joueurs dans le coup.

Mais attention ! Vous devez réellement posséder une main très forte ! Si ce n’est pas le cas, le slowplay ne sera pas adapté à la situation !

Slowplayer peut avoir plusieurs buts :

  • Garder un maximum d’adversaires dans le coup: Puisque vous avez réellement la meilleure main et que vous être imbattable, vous devez impérativement laisser les autres joueurs de la table toucher des cartes et améliorer leurs main. Vous pourrez ainsi par la suite leur sous tirer un maximum d’argent. J’insiste sur le fait que si votre main n’est pas si forte et que quelques cartes à venir peuvent contrarier vos plans, alors n’utilisez pas le slowplay et optez simplement pour une mise classique
  • En sous jouant votre main, vos adversaires verront en vous des talents de manipulateurs ! Ils vous sera donc plus facile par la suite de rester en jeu avec des mains médiocres et d’aller checker vos tirages sans débourser le moindre jetons. Vous pourrez donc checker avec des mains  » vraiment  » faibles et les autres joueurs se méfieront de vous !
  • En checkant, de nombreux joueurs seront tentés de miser après vous et d’entreprendre différents bluff! Votre check sera interprété comme une faiblesses dans de nombreuses situations et les mises adverses seront au rendez vous !

Prenons un cas précis où le slowplay pour être appliqué:

Votre main :

A carreau Q pique

Flop :

10 carreau J coeur

Vous avez donc effectué une relance préflop et deux joueurs vous ont payé. Vous avez donc touchez votre quinte max sur le flop et êtes donc pour l’instant imbattable ! Vos adversaires du jour ont eux aussi peut être touché un petit quelque chose et peuvent miser à tout moment ! En checkant simplement, vous avez donc de fortes chances de subir une mise et de ramasser un max! A vous de gérer ce coup et d’en tirer un profit maximum !

Dans d’autres situations, il vous sera difficile de ramasser le moindre jeton. De plus en checkant, le pot ne grossira pas du tout! C’est pourquoi une mise assez faible et aguicheuse peut être utilisée ! 😉

Comment utiliser le slowplay ?

Comme dans l’exemple que nous avons pu prendre précédemment ou dans un cas de couleur max flopée par exemple, le slowplay sera vraiment approprié ! Votre force est plus qu’évident et vous ne risquez quasiment rien ! Il sera néanmoins préférable dans ce genre de cas de checker simplement puisqu’avec un tirage sur le flop, une mise fera souvent peur au reste de la table…

Si, en revanche, votre main est très forte et surtout cachée ( brelan flopé par exemple ), vous pourrez ici slowplayer en utilisant une mise assez faible. Vous ne pourrez pas être lu par vos adversaires et ils auront tendance à vous payer ou même à surenchérir !

Le slowplay peut donc rapporter gros mais il est à utiliser avec précaution… Imprégniez donc vous bien de la situation avant d’opter pour cette stratégie 😉

Un commentaire

  1. Fabien /

    humm…très bien l’article sur le fond en tout cas.
    « le slowplay ne sera pas adapter à la situation ! » Une faute moyenne tout de même…
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *