Stratégie préflop: Les cas particuliers

Nous avons pu aborder dans les cours précédents les notions de « relance » préflop et nous avons aussi vu qu’il était plutôt préférable ( dans la plupart des cas ) de relancer ses paires ou des mains telles que AK ou AQ. Mais qu’en est il des autres mains ?

De faux potentiels !

Beaucoup trop de joueurs débutants ont tendances à vouloir payer avec des mains comme 10 7 dépareillés ou encore K 4 de pique en espérant toucher un flop… Ce n’est vraiment pas la bonne technique à adopter,croyez moi ! Même si le montant de jetons à débourser reste très faible, vous ferez une réelle économie à savoir jeter des mains comme celles ci !

De plus, à coté d’être plutôt de mauvaises mains, elle peuvent réellement vous coûter très chères. Imaginons que vous décidiez de payer avec Q 5 et que le flop donne Q x x . Vous possédez peut être la top paire mais votre kicker risque de vous jouer des tours… Si un de vos adversaires est aussi dans le coup avec une main telle que Q10 ou QJ, vous risquez de perdre énormément de jetons.

Il vous faut donc vraiment être capable de jeter toutes mains de ce genre

Les connecteurs assortis

Tout d’abord, on appelle connecteurs assortis des mains telles que 6 7 de trèfle ou encore 3 et 4 de pique. « Connecteurs« , tout simplement parce les deux cartes sont connectées, elles se suivent. Et assortis car elles sont de la même couleurs.

Même si concrètement, ce n’est que deux petites cartes, ce genre de main fait vraiment l’objet d’un cas particulier. En effet pour reprendre l’exemple du 6 7 de trèfle, cette main à un réel potentiel! Votre but principal ne sera évidemment pas de toucher une paire mais cette main offre bel et bien de possibilités de quinte et de couleur. Ne vous étonnez donc pas de voir des mains de ce genre classées dans la section des  » mains jouables « . C’est en effet avec toutes ces mains que vous pourrez surprendre un joueur adverse, vous serez dans la plupart des cas « peu » visible et serez vraiment difficile à lire!

Mais attention je n’ai en aucun cas dit qu’il fallait absolument suivre toutes les différentes relances adverses et entrer en jeu à tout les coups avec des connecteurs assortis. Ce sont certes des mains à fort potentiel mais ce ne sont pas des main faites, loin de là !

Vous pourrez donc simplement payer pour aller voir le flop si personne n’a encore relancé jusqu’à présent. Si ce n’est pas le cas, nous nous contenterons pour l’instant de caller les faibles relances et de coucher en cas de mises trop élevées. Nous nous pencherons prochainement plus en détails sur ces cas de figures particuliers.

 

Un commentaire

  1. Rapin /

    bonjour je joue au poker depuis 3 ans et vos artiqle sont vraiment tres bon a bientot Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *