Stratégie « Rush Poker » sur Full Tilt

Depuis maintenant quelques temps est apparue un tout nouveau concept sur Full Tilt Poker. Pour ceux qui n’en auraient pas encore entendus parler, « Rush Poker » consiste en fait à ne jamais faire attendre le joueur et à le faire passer sur une autre table lorsqu’il à jeté ses cartes. Imagions que vous soyez assis quelque part et que votre main ne vous intéresse pas, il vous suffira alors de clicker sur « fold » ou « quik fold » pour être directement transféré à une toute nouvelle table. Ce nouveau type de jeu demandera donc d’autres qualités et il vous faudra évidemment prendre de nouveau paramètres en compte pour sortir gagnant de ces sessions un peu particulières. Nous allons donc voir aujourd’hui quelle sont les erreurs à ne pas commettre en « rush poker » et quelle serait la bonne stratégie à adopter.

Oubliez vos adversaire

En effet, dans une partie de poker tout ce qu’il y à de plus classique, il sera très important de connaître ses adversaires et de les cerner afin de prendre la meilleure des décisions possibles. Avec ce nouveau concept, comme vous changerez constamment de table, il vous sera tout simplement inutile d’avoir des informations quelconques sur vos adversaires actuels. En effet vous ne rencontrerez jamais les mêmes personnes et il est évident qu’il est donc impossible de connaître le style de jeu de tel ou tel opposant… 😉

Cela vous enlève donc des « informations » bien précieuses mais n’oubliez jamais que vos adversaires ne vous connaissent pas du tout non plus. Ils n’ont aucune info sur vous, tout comme vous n’en avez pas sur eux 😉

Comment jouer ?

La question pourrait paraître très « vague » et il est vrai que de nombreuses approchent du jeu son possibles. Personnellement, pour jouer correctement au « rush poker », j’ai envi de vous dire qu’il est plutôt intéressant de serrer fortement son jeu et de sélectionner ses mains avec la plus grande des précautions.

Comme vous n’avez aucune information sur vos adversaires, vous ne pourrez donc réellement compter que sur la valeur de vos deux cartes privatives…

Prenez donc bien le temps de jauger la force de votre main préflop et prenez aussi évidemment en compte votre position à la table. Si votre main n’est pas bonne ou que vous vous trouvez dans une situation défavorable, il ne vous suffira que de clicker sur « fold » pour aller voir ce qui se passe ailleurs 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *